Seii : Japanese sincerity - Root for design

Essay - Gradution project

January 2015

Following this period of three months in Japan, I wanted to continue the experiment with writing my essay. I was interested by the sincerity, universal feeling that we call «Seii» in Japanese. In Japanese society, sincerity, honesty, appeared to me through gestures, attitudes, moments of silence, ritual and not words.

This essay consists of several themes (posture, gesture, industrial objects, obviously the white balance ...) was an opportunity to do a « portrait of the feeling of sincerity. » At the end of this essay, many elements are converging  into an object - the traditional cup and ball, (Kendama Japanese) - in around two basic concepts of balance and imbalance. The relation to the toy, the severity, the involvement of his own body, consciousness now characterize this search for balance and therefore a form of truth in the object and subject. I wanted questioned this feeling through my graduation project in order to provide an opening for possible « sincere objects. »

Suite à cette période de trois mois au Japon, j’ai souhaité poursuivre l’expérience avec l’écriture de mon mémoire. Je me suis intéressé à la sincérité, sentiment universel que l’on nomme « Seii », en Japonais. 

 

Dans la société Japonaise, la sincérité, l’honnêteté, me sont apparus à travers des gestes, des attitudes, des moments de silence, des rituels et non des mots. 

 

Le mémoire constitué de plusieurs thématiques, (la posture, le geste, l’objet industriel, l’évidence, le blanc, l’équilibre...) a été l’occasion de dresser un « portrait du sentiment de sincérité ». L’écrit touche à sa fin par la convergence de nombreux paramètres vis à vis d’un objet - le bilboquet traditionnel, (Kendama en japonais) - en vers deux notions fondamentales l’équilibre et le déséquilibre. 

 

La relation au jouet, la gravité, la mise en jeu de son propre corps, la conscience de l’instant caractérisent cette recherche de l’équilibre et par conséquent, une forme de vérité dans l’objet et son sujet. J’ai voulu questionné ce sentiment à travers mon projet de diplôme afin de  proposer une ouverture à de possibles « objets sincères ».

誠意 : デザインの根源

1/28