Top !

Graduation project

June 2015

The main purpose of Top ! is the question : How could we feel an honest state of mind and mood through the objects ?  

Top ! follows on from the essay Seii : Japanese Sincerity, by working on balanced & unbalanced state of four toys. The reinterpretation of each object is an experience moment through a less process. By bringing into play his own body, one feels the quality of gesture and posture to reach the balance point. 

Top ! is focused on a simple way to invite to contemplation and to play. The feeling of sincerity comes from this global experience.

Top ! est un projet qui place l’aspect sensible du jeu au coeur de la démarche à travers la recherche de l’équilibre. En effet, la légèreté liée au divertissement d’un jeu, enraciné en chacun de nous, semble aujourd’hui plus que jamais, nécessaire dans nos sociétés. En ce sens, Top !  tente d’offrir cet esprit de légèreté et de poésie l’espace d’un instant, par le biais de trois jeux : bilboquets, mobiles et toupies. 

 

Utilisateur - Joueur

Par la ré-interprétation de ces trois jeux emblématiques et traditionnels, il s’agit de proposer à l’utilisateur-joueur une expérience où la légèreté et la justesse sont essentielles. Par la dimension ancestrale et universelle que porte ces objets, ce projet tend également au souvenir et à l’idée de transmission d’un savoir-jouer. Chacun de ces trois jeux porte ainsi sur une technique singulière d’équilibre. 

Le bilboquet, par sa forme, invite l’utilisateur-joueur à rechercher une nouvelle gestuelle axée sur l’horizontalité pour trouver l’équilibre. Les multiples densités liées aux matériaux employés pour les toupies déterminent des effets et des dynamiques différentes. Enfin, chacun des mouvements des mobiles sont créés par des jeux d’échelles et d’assemblages.

 

 

Designer - Joueur

Ce projet témoigne également de la transformation de semi-produits comme terrain de jeu du designer.

 

Le travail en série permet de mettre en avant les multiples nuances en terme de densités, de poids et de textures influençant directement l’appréhension de l’objet. Cette démarche s’inscrit dans une volonté de trouver l’équilibre entre une économie de moyens et la qualité propre qui émane de l’objet.

1/16